Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités scandinaves : mode, recette, cinéma, déco', littérature, musique, voyage, évènements, inspi'...

Laissez-vous tenter par l'expérience mystique : Les aurores boréales.

Le spectacle des Lumières.

 Dans l’hémisphère nord, à près de 350 kilomètres au-dessus de la surface terrestre, des molécules d’air entrent en collision avec les vents solaires, chargés électriquement, qui soufflent à travers les champs magnétiques de la planète. Cette collision fait s’illuminer l’air – un processus similaire à ce qui se passe dans les néons et les tubes fluorescents – la couleur variant en fonction des gaz qui se trouvent dans l’air.


Où se trouvent les meilleurs endroits pour admirer ce phénomène ? 

Vous pouvez admirer ce spectacle féerique dans le nord de la Norvège, de la Suède, de la Finlande et de l’Islande, mais les régions côtières sont généralement meilleures que dans les terres car le ciel est souvent plus clair. Les endroits les plus propices pour voir les aurores boréales sont au-dessus du cercle polaire arctique. SAS ( compagnie aérienne scandinave) vole jusqu’à Alta, Bodø, Kirkenes, Narvik, Tromsøet Longyearbyen en Norvège, ainsi qu’à Luleå et Kiruna en Suède.

Quand puis-je les voir ?

Elles sont plus fréquentes à la fin de l’automne et en hiver ou au début du printemps. La période idéale pour voir les aurores boréales va de l’équinoxe d’automne à l’équinoxe de printemps (21 septembre – 21 mars), entre 18 heures et 1 heure du matin. Cependant, les conditions météorologiques sont également à prendre en compte et les mois de septembre, octobre et novembre sont souvent humides et sans neige dans le Nord.

À partir de décembre, le temps devient plus sec et il y a généralement beaucoup de neige. Si vous venez en décembre ou janvier, vous découvrirez les nuits polaires, avec leurs soirées baignées d’une atmosphère particulière et séparées par de très courtes journées. En février et mars, les jours s’allongent et vous verrez mieux les paysages enneigés pendant la journée. Les soirées offrent encore un maximum de chances de voir les aurores boréales.

Cependant, rien n’est garanti. Certaines semaines, on peut admirer des aurores polaires fantastiques plusieurs fois dans une même soirée, alors qu’à d’autres périodes, la neige tombe à gros flocons ou les aurores boréales n’apparaissent pas. Naturellement, plus vous restez longtemps et plus vous y consacrez de temps, plus la probabilité d'en voir s’accroît.

 

Mes spots préférés pour admirer ce spectacle magique :

En Finlande

Le nord glacé de la Laponie est un endroit vraiment spectaculaire pour voir les aurores boréales. Pour vous donner toutes les chances de réussir, allez à Ivalo en Finlande du nord et rencontrez Andy Keen, un des Aurora Hunters. Pour 180€, il vous accompagnera pendant une nuit à la recherche du fabuleux phénomène. Ayant passé plusieurs années à photographier les aurores, il a de l'expérience dans la chasse à l'aurore. La journée, le paysage de cette partie du monde est vraiment très beau, alors quand vous n'êtes pas à la chasse, allez vous promener dans la nature du Urho Kekkonen National Park. 

En Islande

En Islande, les aurores boréales peuvent être altérées par un ciel nuageux, mais possède tout de même un avantage sur les autres destinations : les nuits y sont plus noires, ce qui rend les aurores boréales plus intenses.
Vous pouvez partir à Reykjavik et de là faire un circuit d’observation d’aurores boréales (à partir de 30 €, de nombreuses auberges de jeunesse de Reykjavik proposent ce genre de circuits pour leurs clients), ou alors louer une voiture et partir à l’aventure. Essayez le Thingvellir National Park (Þingvellir), classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et qui fait partie du Cercle d’Or, une route touristique de 300 km qui parcourt l’Islande. De ce parc superbe, admirez les aurores boréales qui dansent langoureusement au-dessus des plaines, des vallées et du lac Thingvallavatn. Un spectacle à couper le souffle !

En Norvège

Situé à la même latitude que l’Alaska, le Groenland et la Sibérie, Finnmark (ou Laponie norvégienne) est la partie la plus au nord, et la moins peuplée, de la Norvège – c’est-à-dire que vous y trouverez les conditions parfaites pour voir les plus belles aurores boréales. Karasjok est la capitale des Samis (le peuple indigène de Norvège). La chasse, l’élevage de rennes et la pêche sont des traditions qui restent centrales dans la culture Sami et leur mode de vie actuel.

Si vous y allez pour Pâques, des concerts, expositions et productions se déroulent au Théâtre Beaivvá. Des décors en glace et neige sont fabriqués et les aurores polaires sont utilisées pour créer une toile de fond spectaculaire. Sinon, il existe aussi un véritable « parc à thème » Samis appelé « Sápmi » où vous pourrez découvrir les principaux éléments de la culture Sami : campement, cuisine, artisanat et théâtre magique.

En Écosse

Ici, les lumières sont appelées Fir Chlis, ce qui veut dire « Homme agile » ou « Joyeux danseurs » en gaélique écossais. On parle souvent des aurores boréales d’Aberdeen, mais en fait, en raison de la pollution lumineuse, cette ville n’est plus une destination idéale pour admirer ce phénomène.

Cela dit, il est encore possible de voir des aurores boréales en Ecosse. Essayez un cottage à Dunnet Head, une zone à peine peuplée qui est aussi l’endroit le plus au nord des Iles Britanniques. La journée vous pourrez admirer des animaux sauvages à gogo, des phoques aux macareux en passant par une pléthore d’autres oiseaux qui peuplent cet endroit. Les vents qui soufflent de l’Atlantique aident aussi à disperser les nuages, ce qui vous assure un ciel dégagé pour vos observations nocturnes.

En Suède

Pour des conditions d’observation parfaites, rendez-vous au nord de la Suède, dans le parc national d’Abisko. Là, découvrez un phénomène naturel étonnant : le ciel qui se situe au-dessus d’un lac de 70 km de long est connu sous le nom de « trou bleu » car, quel que soit les conditions météorologiques, cette partie du ciel reste toujours claire. Ce micro climat unique et tout simplement parfait pour observer des aurores boréales durant les longues nuits d’hiver. Les gens de la région prédisent que si vous restez sur place 3 nuits, vous avez la garantie d’observer des aurores boréales au moins une fois ! 

Laissez-vous tenter par l'expérience mystique : Les aurores boréales.

Petites astuces :

Allez-y en automne, en hiver ou au printemps, quand les nuits sont encore sombres.

Aventurez-vous dehors tard dans la nuit ou très tôt le matin, quand l’air est clair et piquant.

Les nuages sont plutôt gênants pour l’observation, alors d’une manière générale il est recommandé d’éviter les régions côtières et de rester plutôt dans les terres.

Attention au timing : évitez les nuits de pleine lune, trop lumineuses.


 

Laissez-vous tenter par l'expérience mystique : Les aurores boréales.

Comment prendre les meilleures photos des aurores boréales ?

Il est important de s’habiller chaudement, l’attente pouvant être longue.

    • Utiliser un appareil photo reflex avec déclencheur à distance

    • Utiliser un pied

    • Recharger complètement la pile

    • Éteindre le flash et supprimer les réglages automatiques

    • Choisir une valeur ISO comprise entre 100 et 400

    • Régler l’objectif sur mise au point manuelle, et sur « infini »

    • Utiliser une vitesse d’obturation longue, par exemple 30 secondes ou plus

    • Ouverture du diaphragme de f/2,8 ou plus

    • Utiliser de préférence un objectif grand-angle ; une luminosité maximale est l’idéal

    • S’armer de patience

LÉGENDES ET CROYANCES...

 Les aurores ont fait fonctionner l'imagination des humains au cours des âges. Dans les pays nordiques, le folklore regorge de croyances et légendes à ce propos. Une auteure, Candace Savage, en a relevé certaines.

 Les shamans inuit du centre du Canada prétendaient effectuer des voyages spirituels au sein des aurores pour y puiser des conseils sur le traitement des malades.

 Les aurores sont associées à la mort, à la fécondité, à la chance ou au malheur selon la provenance du folklore.

 Selon une tradition circumpolaire, les aurores représentent les âmes des personnes qui sont décédées en versant leur sang lors d'un meurtre, d'un suicide ou d'un accouchement.

 Des exégètes estiment que la vision divine du prophète Ezéchiel, associée par certains à la visite d'extraterrestres, serait en réalité une aurore boréale.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article