Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités scandinaves : mode, recette, cinéma, déco', littérature, musique, voyage, évènements, inspi'...

Ça chauffe pour les roulés à la cannelle danois !!!

Ça chauffe pour les roulés à la cannelle danois !!!

Mauvaise nouvelle pour les amateurs de pâtisseries scandinaves. La brioche traditionnelle danoise à la cannelle - kanelsnegle - devrait être interdite en Europe... la raison ? il y a trop de cannelle dans la recette.

À l'origine de cette terrible menace, une loi adoptée en 2008 par Bruxelles, réglementant la quantité de cannelle autorisée dans les aliments. Une mesure qui aurait pu passer inaperçue, si le gouvernement du Danemark ne s'était pas récemment assuré de son application dans son propre pays.

Dans le viseur de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), la coumarine, une substance naturellement présente dans la cannelle dite de Chine. Cette variété de cannelle est communément utilisée en pâtisserie, et ne dispose pas des mêmes propriétés médicinales que sa cousine de Ceylan, plus noble et originaire du Sri Lanka.

 

 

 

Ça chauffe pour les roulés à la cannelle danois !!!

En bon élève de l’UE, le Danemark a donc décidé de regarder de plus près ce qui se trouvait dans ses assiettes en appliquant cette loi datant de plus de cinq ans. Conséquence : les kanelsnegle pourraient être interdits en Europe… ainsi que d’autres gourmandises. Une enquête menée par le ministère de l’Alimentation danois a en effet révélé que plus de la moitié des viennoiseries locales dépassaient la quantité recommandée.

 

Ça chauffe pour les roulés à la cannelle danois !!!

"La fin des kanelsnegle ?"


Pourquoi ne pas utiliser alors les cannelles de Madagascar ou de Ceylan qui ne contiennent quasiment pas de coumarine, mais qui sont aussi plus chères? Les Danois répondent en cœur « nej », car elles en changeraient aussi le goût.

Hardy Christensen, président de l'Association des boulangers danois, a déclaré que c'était "la fin de la brioche à la cannelle telle que nous la connaissons".

La Suède voisine a esquivé la réglementation européenne pour protéger ses propres spécialités nationales à la cannelle, appelées kanelbullar. Ces dernières ont été classées dans la catégories des "plats traditionnels et saisonniers", ce qui leur autorise un niveau de cannelle trois fois plus élevé que la limite fixée par Bruxelles.

Le gouvernement est en train de se pencher sur le sort des kanelslegle, et la décision finale devrait arriver en février, «donnant un peu plus de temps aux amoureux de pâtisserie pour manger beaucoup de roulés avec une grosse dose de cannelle», précise The Atlantic.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article