Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités scandinaves : mode, recette, cinéma, déco', littérature, musique, voyage, évènements, inspi'...

« D’une vie à l’autre » : Les enfants maudits de la Stasi

« D’une vie à l’autre » : Les enfants maudits de la Stasi

Europe 1990, le mur de Berlin est tombé.

Katrine a grandi en Allemagne de l’Est, et vit en Norvège depuis 20 ans. Elle est le fruit d’une relation entre une norvégienne et un soldat allemand pendant la Seconde Guerre Mondiale. À sa naissance, elle a été placée dans un orphelinat réservé aux enfants « aryens ». Elle parvient à s'échapper de la RDA des années plus tard pour rejoindre sa mère.

Mais, quand un avocat lui demande de témoigner dans un procès contre l’État allemand au nom de ces « enfants de la honte », curieusement, elle refuse.

Progressivement de lourds secrets refont surface, dévoilant le rôle de la STASI, les services secrets de la RDA, dans le destin de ces enfants.

Pour elle et ses proches, quel est le plus important ? La vie qu’ils ont construite ensemble, ou le mensonge sur lequel elle repose ?

« D’une vie à l’autre » : Les enfants maudits de la Stasi

Tout le poids de l'histoire européenne, sombre et meurtrière, du siècle dernier, repose sur ce film tantôt thriller, chronique familiale ou espionnage. Entre la Norvège et l'Allemagne, les relations ont souvent été compliquées. Durant la seconde guerre mondiale, les Nazis ont trouvé dans le pays des femmes susceptibles de garantir la « pureté de la race aryenne ». Des Lebensborn, sortes d'usine à reproduction ont vu le jour. Les soldats allemands, sélectionnés, avaient pour mission de procréer avec des femmes jugées « pures ». Les bébés, arrachés aux mères, étaient placés dans des orphelinats en Allemagne pour assurer la relève de la « suprématie blanche ». 

« D’une vie à l’autre » : Les enfants maudits de la Stasi

Liv Ullmann :

Rares sont les Norvégiennes qui sont nées à Tokyo ! C'est pourtant le cas de Liv Ullmann. Enfant, elle n'a pas arrêtée de bouger avec sa famille afin de fuir la guerre. Elle a donc passéé ses premières années entre la Norvège, le Japon, le Canada et les Etats-Unis. Adolescente, elle quitte la Norvège pour suivre des cours d'art dramatique à Londres, contre l'avis de ses parents.

De retour en Norvège, elle se lance dans la comédie au Théâtre National d'Oslo. Elle débute sa carrière cinématographique dès 1957, à dix sept ans. Après quelques rôles, elle se fait remarquer par Ingmar Bergman qui est frappé par sa ressemblance avec l'actrice Bibi Andersson. Il l'engage alors pour le sublime Persona (1966) qui marque le début de la relation professionnelle et personnelle entre les deux individus. Liv Ullmann devient la muse du grand Bergman. Ensemble, ils tournent L'Heure du loup (1967), La Honte (1968), Une Passion (1969), Cris et chuchotements (1972), Scènes de la vie conjugale(1973), Face-à-face (1976), L'Oeuf du serpent (1977), Sonate d'automne (1978) et Saraband (2004). 

« D’une vie à l’autre » : Les enfants maudits de la Stasi

D’une vie à l’autre, film de Georg Maas
avec Liv Ullmann, Juliane Köhler, Sven Nordin
Sortie nationale le 7 mai

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article