Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités scandinaves : mode, recette, cinéma, déco', littérature, musique, voyage, évènements, inspi'...

Mads Ostberg : Un saut record de 60 mètres sur la neige

121121 Ostberg


Mads Östberg a réalisé un saut de 60,48 m avec sa Fiesta à l'occasion d'un festival de sports extrêmes en Norvège.

Quelques jours après la chaleur du Rallye du Mexique, Mads Östberg a retrouvé la neige et le froid à l'occasion d'un festival de sports extrêmes à Trysil en Norvège. Au volant de la Fiesta WRC, le Scandinave a réalisé un impressionnant saut mesuré à 60,48 m en dépassant les 145 km/h au moment de s'envoler dans les airs ! Le pilote Ford a effectué cinq essais avant d'établir un nouveau record mondial.

fotoolavstubberud

"C’est un sentiment génial, j’ai adoré, s’est réjoui Ostberg. Quand je volais, je voulais juste que ça dure plus longtemps. Tu en veux plus et surtout ne plus retomber. Avoir suffisamment de vitesse était le principal défi. Il y avait plusieurs petits sauts sur les trente premiers mètres qui a réduit un peu notre vitesse. Nous avons décollé à 150km/h mais nous avions besoin de plus de vitesse pour dépasser les 60 mètres. C’était le saut le plus long que nous pouvions réaliser ce soir. Peut-être que nous ferons plus l’année prochaine !"

 Mads Østberg est un pilote de rallye norvégien, né le 11 octobre 1987 à Fredrikstad. Il a remporté le championnat de Norvège des rallyes en 2007.

Østberg effectue son premier rallye au cours de l'année 2004 et rejoint le championnat du monde des rallyes lors du Rallye de Suède en 2006 où il finit trente-et-unième.

Au cours de la saison 2006, il participe également au Rallye de Finlande, où il abandonne, et au Wales Rally GB où il termine vingt-troisième.

En 2007, Østberg participe à six rallyes au volant d'une Subaru Impreza WRC préparée par l'équipe Adapta. Il remporte sa première victoire de spéciale au cours de la Super Spéciale du Rallye de Suède 2007 et marque ses premiers points en WRC au Rallye de Finlande, grâce à sa huitième place. Cette même année, Mads devient Champion de Norvège des Rallyes.

624 341 92de61e21bceedb1b8b904561e630d18-1363605114

L'année 2008 voit Mads Østberg continuer à rouler au sein de l'équipe Adapta Motorsport en WRC, toujours au volant d'une Subaru Impreza WRC. Il ne marquera aucun point au cours des sept rallyes qu'il effectue.

En 2009, Østberg marque des points à trois reprises dont une sixième place auRallye du Portugal pour meilleur résultat, il termine la saison à la onzième place.

En 2010, Østberg participe à quatre rallyes sur son Impreza et deux au volant d'une Ford Fiesta S2000. Il parviendra à inscrire dix-huit points, son meilleur résultat étant une septième place au Portugal et en Finlande. Fin 2010, Mads Østberg et Adapta Motorsport annoncent qu'il rouleront en WRC en 2011 au volant d'une Ford Fiesta RS WRC préparée par l'équipe Stobart1.

Au rallye de Suède, premier rallye de la saison 2011, Mads Østberg termine à la deuxième place après avoir mené durant toute la première journée2. C'est le premier podium de la carrière du norvégien. Pour la suite de la saison, il termine notamment trois fois cinquième au Mexique, en Italie, et en Argentine. Au rallye de Grande-Bretagne, dernière manche de la saison 2011, il termine second et signe ainsi son second podium en carrière. Le Norvégien termine à la sixième place du championnat avec 88 points, devançant notamment ses équipiers Matthew Wilson et Henning Solberg.

En 2012, Mads reste fidèle à Ford et fait son retour dans l'équipe Adapta, mais sa saison ne débute qu'en Suède. Il parvient à obtenir un nouveau podium en terminant troisième du rallye, derrière les deux finlandais Hirvonen et Latvala. Il enchaîne avec une quatrième place au Mexique. Avant de disputer le Rallye du Portugal, il signe le record de saut sur la neige au volant de sa WRC3. Lors du rallye du Portugal, disputé dans des conditions dantesques, il remporte sa première victoire en WRC suite à l'exclusion de Mikko Hirvonen en raison d'un embrayage non conforme. Il apporte à la Norvège sa première victoire depuis le rallye de Grande-Bretagne 2005, où son compatriote Petter Solberg s'était imposé, et se retrouve troisième du championnat du monde, à seulement treize points du leader Sébastien Loeb et à neuf unités de son compatriote Petter Solberg. Il confirme sa belle régularité en se classant troisième du Rallye d'Argentine derrière Loeb et Hirvonen, puis quatrième du Rallye de l'Acropole malgré des problèmes de transmission et une sortie de route. Faute de financement, il doit renoncer au Rallye de Nouvelle-Zélande. Pour son retour en Finlande, il prend la cinquième place à l'arrivée avant de terminer quatrième en Allemagne.


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article