Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités scandinaves : mode, recette, cinéma, déco', littérature, musique, voyage, évènements, inspi'...

Pâques en Scandinavie !

god påske 1 (1)



Pâques en Norvège

L'approche de Pâques était autrefois marquée par la semaine silencieuse (den stille uke). Une période de solennités liées au message pascal, à la mort et à la résurrection du Christ. Le vendredi saint, l’on travaillait dur et l’on s'adonnait aux plus basses besognes pour souffrir avec le Christ, et le matin de Pâques, on se levait tôt pour assister au lever du soleil, « voir danser le soleil » étant un symbole de l’annonce de la résurrection du Christ. Cette dernière coutume, répandue d’ailleurs partout en Europe, était censée avoir vertus curatives.
God påske, ca 1953

Dans la Norvège contemporaine sécularisée, toute la semaine sainte, du Dimanche des Rameaux jusqu'au Lundi de Pâques inclus, est volontiers considérée comme une semaine de loisirs et de vacances. Tandis qu’en Suède par exemple, le jeudi saint a été supprimé, il a été conservé en Norvège, son caractère de jour férié étant fortement ancré dans la population. En dépit des statistiques d’après lesquels aujourd'hui seulement 10 à 15 % des Norvégiens partiraient à Pâques, cette période est associée pour eux aux vacances à la montagne, à la villégiature au chalet avec une provision de romans policiers, aux promenades à ski agrémentées d'oranges et de chocolat dégustés aux abords des parois ensoleillées.

Les couleurs de Pâques sont le violet et surtout le jaune ; les tulipes, les jonquilles, les poussins, les œufs peints, et les œufs de Pâques en carton-pâte remplis de friandises que l'on offre aussi bien aux adultes qu'aux enfants en sont les symboles.

Oeufs-pour-Pâques-1324285103 11

La coutume de décorer des œufs de Pâques et de se livrer à des jeux ayant l’œuf pour objet, tels que le jeu consistant à « faire rouler des œufs », est une vieille tradition européenne répandue tant dans les pays protestants que dans les pays catholiques. Les premiers œufs peints dont on a trace proviennent de la cour d'Angleterre au XIIIe siècle. Au Moyen age, l'Église décida que l’œuf serait le symbole officiel de la résurrection du Christ.
L'Église en vint donc à bénir des œufs à Pâques, et les gens s'en sont servis à des fins religieuses autant que magiques. Après la Réforme, on interdit à l'Église de bénir des œufs, mais dans l'imaginaire populaire l’œuf continua de symboliser la force et la fécondité.
paaskeCentraogJacobnorways1


La cuisine traditionnelle est justement constituée de divers plats à base d'œufs et de viande d'agneau. La consommation traditionnelle de viande d'agneau trouve quant à elle son origine dans la religion et la Pâque juives, une fête de printemps au cours de laquelle on sacrifie des agneaux à titre d'offrande et pour la consommer.

Les jours fériés qui scandent cette semaine sainte sont, juste après la première pleine lune du printemps : le jeudi saint (Skjærtorsdag), le vendredi saint (Langfredag), le dimanche de Pâques (første påskedag) et le lundi de Pâques (Andre påskedag ou Påskemandag).

 


 

 

!BuS)NzgEGk~$(KGrHqMOKjsEvOPzKBjdBL+s!cLUwg~~ 3

Pâques en Suède

 

Malgré l’urbanisation qui a concentré la majorité de la population dans les grandes villes, presque tous ont gardé un pied à la campagne. S’ils n’ont plus de parents en province, ils ont au moins une maison de campagne. Au fond de leur cœur, les Suédois gardent toujours d’eux-mêmes l’image d’un peuple de fiers paysans, nourris de viande et de navets.

C’est à la campagne que les grandes fêtes suédoises ont leur place, la plupart s’accordent à le penser. Pâques ne fait pas exception. Premier grand congé du printemps, Pâques est pour beaucoup la première occasion d’aller revoir la maison de campagne restée vide et barricadée pendant l’hiver. Il faut ouvrir les volets, chasser l’odeur de renfermé. On allume le feu dans la cheminée, et évidemment tout est enfumé.

En toussant, on s’enfuit dans la cour, où – du moins dans le sud de la Suède – les bergeronnettes viennent d’entamer leur parade nuptiale et les dernières congères fondent au pâle soleil du printemps. Dans le nord, Pâques est un congé qui vient à point pour faire du ski.

 

Alors que dans bien d’autres pays européens, Pâques est une fête typiquement religieuse, elle s’est sécularisée en Suède au fil des années. Les Suédois sont parmi les bons derniers dans les statistiques pour ce qui est de l’assistance au culte, et même si Pâques marque un petit pic de fréquentation, la plupart célèbrent la fête à la maison, avec leur famille proche et éloignée. 
paskris-500x752
Une grande partie des coutumes pascales sont d’origine religieuse, mais les Suédois n’y pensent pas tellement. Ils mangent des œufs parce que c’est l’usage, pas pour mettre fin au carême. Les œufs servent désormais d’accompagnement au hareng mariné, le mets le plus populaire de Pâques. Et les bouquets garnis de plumes multicolores ne font pas du tout penser à la passion du Christ.

100401-easter-in-sweden-01

Les enfants se déguisent en sorcières ; accoutrés de vieilles nippes et d’un châle aux couleurs vives, les joues barbouillées de rouge, ils vont de maison en maison pour offrir aux voisins des dessins de Pâques dans l’espoir de recevoir en échange quelques friandises. 
486048 10151320934792021 1674268714 n
Et des friandises, il y en aura beaucoup ces jours-là : ensuite, ce seront les œufs de Pâques remplis de confiseries diverses. Si les parents tiennent à bien faire les choses, les bambins devront chercher eux-mêmes leur cadeau, guidés par des jeux de piste et des rébus, jusqu’à ce qu’ils trouvent les œufs tant convoités.
beefwellington
Un déjeuner de Pâques traditionnel peut comprendre différentes variantes de hareng mariné, du saumon mariné et une « tentation de Jansson » (gratin d’anchois et de pommes de terre à la crème). C’est un menu qui n’est pas sans rappeler un classique smörgåsbord. L’eau-de-vie aromatisée a aussi sa place à la table de Pâques. Pour le dîner, le gigot d’agneau est de rigueur, accompagné d’un gratin de pommes de terre, d’asperges ou d’une autre garniture appropriée.


 

 

 

Glædelig Paaske, ca 1922

Pâques au Danemark

 

Le gouvernement a supprimé, en 1991, le dernier vestige de l'ancienne législation des jours de fête qui interdisait toute fête populaire susceptible de perturber les offices des jours de fête liturgiques. Certains divertissements publics sont donc autorisés et certains magasins restent ouverts. Les fêtes de Pâques offrent la possibilité de profiter de cinq jours de congé d'affilée, et comme un certain nombre d'écoles libèrent les enfants pendant les trois jours non chômés de la semaine sainte, Pâques peut représenter dix jours de vacances que la plupart des Danois considèrent comme tels. Une enquête menée en 2000 dans l'ensemble du pays a montré que pour Pâques, dans l'ordre, 48 % des Danois apprécient d'abord le fait de pouvoir rester en famille tandis que 37 % considèrent que ces fêtes sont des vacances. Pour 10 % des Danois seulement, Pâques importe d'abord parce qu'ils vont à l'église recueillir le «message chrétien».

DSC02389-1024x768


Pour beaucoup de Danois, Pâques est le symbole de la fin de l'hiver. Ils profitent par conséquent des vacances de Pâques pour commencer les travaux de printemps et d'été, ouvrir leur maison de vacances, préparer leur jardin, fleurir les jardinières de leur balcon, etc. 

paskeegg-700x500


Une petite présentation de la tradition danoise de Pâques, "gækkebrev":


 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article