Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités scandinaves : mode, recette, cinéma, déco', littérature, musique, voyage, évènements, inspi'...

Le New Nordic Diet

Le New Nordic Diet

Pain polaire, saumon et concombres. C'est à peu près tout ce qui vient à l'esprit lorsqu'on évoque la cuisine nordique. Ce sandwich suédois n'est pourtant pas l'unique spécialité du pays.

Trina Hashmann, cuisinière et auteur de nombreux livres culinaires, revient en France avec La cuisine scandinave et l'envie de "faire connaître et reconnaître notre gastronomie à l'étranger". 

Le New Nordic Diet

Salade d'orge perlé, wrap aux légumes, blabaer aux fruits et fromage blanc..., autant de plats typiques avec une identité basée sur une alimentation saine. Avec en toile de fond une philosophie se voulant écologique. "Nous favorisons la consommation de produits locaux et biologiques", explique Trina Hashmann. C'est selon elle une attitude que tous les pays devront adopter. Entre les questions de santé - obésité, malbouffe, cholestérol - et celles sur le respect de l'environnement, la cuisine scandinave s'impose comme le chemin à suivre à l'avenir.

Place aux légumes, aux graines et aux céréales. La viande, quant à elle, est déconseillée au profit du poisson. "C'est un régime nutritionnel diététique qu'il faut coupler à un mode de vie sain", ajoute Trina.

Le New Nordic Diet

Le New Nordic Diet, pas si nouveau !!

Ce que l'on appelle aujourd’hui le New Nordic Diet est en fait une alimentation de référence développée dans le cadre d’un projet de recherche danois, OPUS. Son but est d’observer les effets de l’alimentation scandinave sur la santé, le développement et le bien-être des enfants danois scolarisés.
Une alimentation pas si nouvelle puisqu'elle s’appuie sur l’alimentation traditionnelle des pays nordiques (Danemark, Suède, Norvège, Finlande) composée principalement des denrées de base scandinaves. 
Une nourriture dite santé qui prend aussi bien en compte le bien-être de l’individu, que le respect de l’environnement et les principes d’une agriculture durable. Le régime nordique n’est pas un régime au sens de régime amaigrissant. 
C’est un mode de consommation, un style de vie.

Danois, Finlandais, Islandais, Norvégiens et Suédois, partagent des habitudes alimentaires et un mode de vie plutôt sains. Ils comptent parmi les populations bénéficiant des plus grandes espérances de vie. Le régime nordique est avant tout préconisé pour ses atouts sur la santé : à base d'aliments riches en protéines maigres et en fibres, il peut aussi favoriser la perte de poids. 


Le régime nordique s'inscrit dans le respect de la nature avec des aliments de saison, produits localement, les moins traités possible (idéalement bio). 

Enfin, le sport est à l'honneur, en particulier les activités physiques de plein air : sports d'hiver, vélo, ou marche nordique. Cette activité, qui se pratique avec des bâtons, est bien plus physique que la marche traditionnelle. 

Le New Nordic Diet

Les aliments phares du régime nordique fournissent les nutriments réputés prévenir la plupart des pathologies (maladies cardio-vasculaires, cancers…) : oméga 3, fibres, anti-oxydants et vitamine D.


 

Les aliments à l'honneur:


- Les poissons gras : hareng (roll-mops), maquereau, saumon, sources d'oméga 3 et de vitamine D. Les Nordiques consomment même des huiles de poissons !
- Les poissons maigres : morue, cabillaud, truite... qui apportent de bonnes protéines (il en faut suffisamment pour entretenir ses muscles).
- Le gibier : biche, sanglier, moins gras que les viandes d'élevage.
- Les céréales complètes, notamment avoine, orge, seigle et le pain avec des graines entières (comme le pain noir allemand), riches en fibres rassasiantes, qui contribuent à la réduction des taux sanguins de cholestérol et de sucre (anti-diabète).
- Les pommes et les petites baies : airelles, cassis, groseilles, mûres, myrtilles, les fruits plus concentrés en polyphénols anti-oxydants. 
- Les choux qui comportent des composés anti-cancer spécifiques (isothiocyanates), les carottes, riches en bêta-carotène (pro-vitamine A), les pommes de terre, fournissant vitamine C et glucides complexes. 

 

 

Régime nordique : Les bonnes graisses.

Oubliez le beurre, la crème et tout ce qui compose le Régime du Nord à la française. Avec le régime Nordique, on dit oui aux saumons gras, aux fruits rouges et on remet le gibier sur la table…
Concrètement, on mange donc au quotidien :

De bonnes graisses, c'est-à-dire de l’huile de colza, à teneur élevée en graisses mono-insaturées, en oméga-3 et en oméga-6, des poissons gras qui contiennent eux aussi des niveaux élevés en oméga-3. C’est donc le moment ou jamais de racheter du saumon fumé ou des boites de hareng… sans beurre bien sûr !

Du poisson tel que la morue, un poisson maigre et riche en protéines.

Du gibier, tel que le renne, le lapin ou pourquoi pas le wapiti ! Maigre et riche en protéines. A noter que la viande sauvage est d’ailleurs supposée plus saine que la viande d’élevage.

Le New Nordic Diet

Une alimentation éco-responsable :

Le régime nordique nous pousse à consommer de façon plus responsable. En effet, ses préceptes sont basés sur une cuisine locale, de saison utilisant au maximum des produits bio. Un style de vie et de consommation qui devrait inciter à un mode production plus raisonné

 

Made in familial

Avec le régime nordique, c’est un retour aux fourneaux qui est prôné. Loin de boycotter la nourriture industrielle, ce mode de consommation encourage plutôt à faire la cuisine soi-même et à limiter au maximum l’achat de plats tout prêts.
Pour être sûr de savoir que l’on met dans son assiette, la meilleure façon est encore de l’avoir préparé soi-même. D’où l’importance de cuisiner et préparer des produits frais du terroir .

Le New Nordic Diet

Pour vivre mieux et plus longtemps :

Une étude a été menée pendant 12 ans sur 57 053 Danois âgés de 50 et 64 ans. Le but était de mettre en place un index nutritionnel sur les bénéfices santé de l’alimentation scandinave. Les conclusions ont confirmé le postulat de départ : on a constaté qu'une alimentation basée sur le style nordique était liée à une baisse du taux de mortalité chez les Danois d’âge moyen, surtout chez les hommes. L’alimentation de base observée au cours de cette étude était composée de poisson, de choux, de pain de seigle, d’avoine, de pommes et de poires et de légumes-racine (betteraves).
Extrait de l’étude" Healthy Aspects of the Nordic Diet Are Related to Lower Total Mortality" 

Le New Nordic Diet

Les plus:

- Le régime nordique est basé sur des aliments présentant une excellente densité nutritionnelle, dont la consommation est encouragée en France par le Programme national "Nutrition santé".

- À base d'aliments "bruts", ce régime exclut les aliments industriels trop gras, sucrés, ou salés : si on s'y met sérieusement, on maigrit forcément.

- L'aspect écolo de ce régime qui préconise des produits de saison et locaux.

- Les conseils d'hygiène de vie : les Suédois, les Islandais, et les Norvégiens comptent parmi les populations qui fument et/ou boivent le moins d'alcool.


 

Selon le professeur Astrup, spécialiste en nutrition à l’Université de Copenhague, ce régime aurait en effet de réels bienfaits pour la santé et le bien-être. Il réduirait même les risques de maladies cardiovasculaires, diabète, cholestérol ou encore obésité. La liste à l’étude est longue !

Autant dire que ces travaux font du bruit. Le régime nordique serait ainsi sur le point de challenger le célèbre régime méditerranéen…

Le New Nordic Diet

Une journée 100 % nordique :

Envie d’essayer ce nouveau régime, juste comme ça, pour voir ? Voici donc quelques idées de menus hauts en couleurs, histoire d’être convaincue à 100% !

Petit-déjeuner : Un bol de céréales type flocons d’avoine, un yogurt fermenté type et une poignée de mûres.

Déjeuner : Une salade à l’huile de colza, un pavé de biche aux airelles et un fruit.

Dîner : Un pavé de saumon, du chou à la vapeur, une portion d’orge et des myrtilles.

Le New Nordic Diet

La recette de Volkornbrot aux Myrtilles.

Le New Nordic Diet
Le New Nordic Diet

Dense, coupe-faim, bourré de nutriments protecteurs, le pain noir est l’un des aliments clés des pays nordiques, mais pas facile d’en trouver chez nous, alors je le fais moi-même. Une recette trouvée dans le livre « Le régime nordique »… Miam !

Ingrédients: : 500 g de farine de seigle complète, 1 sachet de levure de boulanger déshydratée, 1 c. à s. de mélasse (en magasin bio), 6 c. à s. de graines de tournesol, 3 c. à s. de myrtilles séchées, 1 noisette de beurre, 1 c. à c. de sel.

Préparation: : Je dilue la levure et la mélasse dans 35 cl d’eau tiède, laisse reposer 1à minutes. Puis j’ajoute la farine, les graines de tournesol et le sel, et je pétris jusqu’à ce que la pâte devienne homogène et se décolle des bords du récipient. Je recouvre alors d’un torchon humide et laisse gonfler la pâte bien 2 h, elle va ainsi doubler de volume.
Je pétris ma pâte de nouveau en y ajoutant les myrtilles puis la moule dans un moule à cake beurré, laisse lever 30 minutes, pendant ce temps je préchauffe mon four Therm. 7 (210°C) et ensuite fais cuire 40 minutes.

« Le régime nordique », 16,90 €, Leduc.s Éditions. En librairie. 

Le New Nordic Diet

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article